Le Rotary récompensé pour son travail d’éradication de la polio

Une équipe du Rotary vaccine des enfants contre la polio dans une gare de Karachi (Pakistan). / Khaula Jamil

L’engagement du Rotary à éradiquer la polio dans le monde vient d’être reconnu par l’obtention du Hero Awards dans la catégorie Meilleure association de la campagne One Billion Acts of Peace (« Un milliard d’actes de paix »). Il s’agit d’un mouvement citoyen international cherchant à résoudre les problèmes les plus pressants dans le monde.

Cette campagne est une initiative de la Fondation PeaceJam menée par 14 lauréats du prix Nobel de la paix, notamment le Dalaï-Lama, Desmond Tutu et Rigoberta Menchú Tum, avec l’objectif ambitieux d’un milliard d’actes de paix d’ici à 2020.

Deux finalistes sont sélectionnés dans six catégories tous les ans pour leurs efforts visant à avoir un impact durable dans l’un des dix domaines considérés comme les plus importants par les lauréats du prix Nobel de la paix. Les récipiendaires sont alors choisis par le grand public. Le Rotary et Mercy Corps étaient les deux finalistes dans la catégorie Meilleure association.

Le Rotary et les cinq autres lauréats recevront leur prix lors d’une cérémonie en juin à Monaco. C’est Betty Williams, qui a reçu le prix Nobel de la paix en 1997 pour son travail de sensibilisation à la paix en Irlande du Nord, qui présentera le prix.

article du Rotary Internnational / Ryan Hyland

A ça d’en finir avec la polio

L’engagement du Rotary contre la polio représente la plus importante campagne de santé publique du secteur privé dans la lutte contre une maladie planétaire.

Les Rotariens ont investi plus d’un milliard de dollars dans les campagnes d’éradication, réduisant quasiment à néant les dommages du virus et sauvant des millions d’enfants.

Notes vidéo sur la Conférence du Rotary à l’Unesco le 24 mars 2018

Les Conférences du Rotary à l’Agence des Nations Unies pour l’Education et et la Culture (UNESCO) célèbre la vision partagée des deux organisations d’un monde en paix et met en avant leurs activités dans le monde.

Depuis 2006, quatre conférences internationales ont été organisées par le Rotary avec la participation de dirigeants de l’Unesco :

  • En 2006 au siège de l’UNESCO avec le Président Carl Wilhelm Stenhammar avec pour thème « agir pour l’eau »
  • En 2008 à Cannes avec le président Wilkinson et les past présidents Stenhammar et Ravizza sur le thème « la paix est possible »
  • En 2011 au siège de l’UNESCO avec le Président Kalyan Banerjee sur le thème « la culture de la paix : une vision partagée Rotary Unesco »
  • En 2015 au siège de l’UNESCO avec le Président Gary Huang sur le thème « construire la paix avec le rotary et l’Unesco, les initiatives de paix des comités interpays »

La Conférence du Rotary à l’Unesco le 24 mars 2018 a traité du thème « le développement durable : l’impact du Rotary et de l’Unesco – s’investir dans le monde que nous voulons », en présence du Président Ian Riseley.

Pour la vidéo ci-dessous, les notes ont été enregistrées par Jean-Paul Nouhaud, gouverneur 2017-2018 du District 1690.

Discours de Bill Gates sur la dernière étape de l’éradication de la polio

L’intervenant clé de la Convention du Rotary, à Atlanta (USA), souligne la lutte historique contre la polio et les défis à relever.

Bill Gates qui se trouvait parmi les orateurs de la convention du Rotary, lundi 12 juin, a souligné les progrès exceptionnels qui ont été réalisés pour éliminer la polio dans le monde et a rappelé les défis à venir.
 
Au Georgia World Congress Center, à Atlanta, Gates a déclaré à un public de plus de 22 mille participants que les efforts doivent continuer et être renforcés jusqu’à ce que les cas de polio soient réduis à zéro. 

2017_Gates_atlanta

Bill Gates (à gauche) et John Germ (à droite), président du Rotary International pour 2016-2017

En nommant l’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio « la plus ambitieuse mission de santé publique jamais entreprise », Bill Gates, co-président de la Fondation Bill & Melinda Gates, revient sur les étapes importantes qui ont fait l’histoire de la lutte contre la polio.
 
À chaque accomplissement présenté par Bill Gates, notamment ceux des régions du monde déclarées exemptes de polio, des bracelets lumineux péalablement distribués à chaque participants s’allumaient, symbolisant ainsi l’implication du public dans les succès atteints. 
 
 
Bill Gates a remercié le Rotary pour être le partenaire catalyseur et visionnaire dans la lutte contre la maladie dans le monde. « Le Rotary a créé la Fondation avec son inébranlable détermination et la conviction que rien n’est impossible si nous nous consacrons corps et âme à une mission », a t-il affirmé.
 
Depuis que l’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio a lancé son action, le nombre de cas de polio a diminué de 99,9 pourcent allant de 350 mille à seulement 5 cas par an ; un record. Le virus a été éliminé dans plus de trois pays : l’Afghanistant, le Nigeria et le Pakistan.
 
L’intervenant a également notifié le public que plus de 16 millions de personnes ont évitées de souffrir de paralysie causée par la maladie. « Le niveau de progrès est considérable », a t-il ajouté.
 
« La polio est le sujet sur lequel je passe le plus de temps. Tous les jours je regarde mes e-mails pour voir s’il y a de nouveaux cas », « Je suis honoré de faire partie de cette mission qui m’anime réellement ».
 
« C’est ce talent de générer des idées, d’apprendre de nos erreurs, et de l’adapter à de nouvelles circonstances qui m’encourage à rester optimiste quant aux résultats », Bill Gates à la convention du Rotary, Atlanta.  
John Cena, lutteur professionnel, acteur et personnalité engagée envers le Rotary, a présenté la liste des contributions lors de la séances plénière et a salué le Rotary pour sa détermination. « Vous avez été les pionniers qui voulaient prouver au monde entier que c’était possible » a-t-il déclaré.
 
Plus tôt dans la journée, des dirigeants ont rejoint Bill Gates et le Rotary dans le renforcement de leur engagement à atteindre le 1,5 milliard de dollars – nécessaires pour éradiquer la polio une bonne fois pour toute, selon l’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio. le Rotary a annoncé que cette action allait augmenter son fonds annuel jusqu’à 50 millions de dollars. Depuis que le Rotary et la Fondation Bill & Melinda Gates ont signé leur partenariat en 2007, les deux organisations ont depuis rassemblé 1, 5 milliard de dollars pour l’éradication de la polio.
 
Bill Gates, dont les principales priorités de ces dix dernières années ont été de mettre fin au virus, a reconnu que des défis seront toujours à relever, particulièrement ceux engendrés par les zones de conflits propices à l’endémie. « Une des choses les plus compliquées est de faire en sorte que tous les enfants soient vaccinés. C’est particulièrement difficile dans les zones de conflits car il est quasiment impossible d’établir une relation de confiance entre toutes les parties prenantes », a t-il affirmé. 
 
Mais il a aussi souligné que l’Afghanistan, qui est toujours en situation de guerre, a presque réussi à éliminer la polio. « C’est parce que les personnes qui supervisent les programmes contre la polio ont soutenu le processus de compréhension mutuelle. Surmonter les divergences politiques, sociales et religieuses, est la clé ». 

2017_Gates_stats

Avec des nombres de cas de polio aussi faibles, la surveillance et la détection du virus deviennent plus ardues. « Pour stopper le virus radicalement, nous devons savoir où le trouver », a t-il rajouté.
 
Un réseau de 146 laboratoires dans le monde teste près de 200 mille échantillons de selles pour détecter les cas de polio ; 99,9 pourcents d’entre eux sont déclarés négatifs. Le pourcentage révélé positif aidera les travailleurs de la santé à affiner leurs actions de vaccination pour prévenir l’expansion du virus. De plus, dans les pays où l’endémie est toujours présente, 125 sites de détection environnementale analysent des eaux usées qui sont un foyer propice au virus. 
 
Des innovations, inspirées par les actions d’éradication de la polio peuvent maintenant soutenir des campagnes de santé mondiales, selon Bill Gates. Des techniques comme la cartographie des populations, la surveillance des maladies, et le rôle des travailleurs de la santé ont aidé les autorités à détecter et contenir d’autres maladies infectieuses, comme le virus Ebola.
« C’est ce qui est passionnant à propos de ces 30 années de lutte du Rotary. Vous n’éradiquez pas seulement une des maladies les plus graves de l’histoire, vous aidez les pays les plus pauvres en offrant à leurs citoyens, un avenir meilleur ». 
 
 Par Ryan Hyland et Teresa Schmedding / Rotary International