“Soyons l’inspiration”, message du président du R.I.

BarryRastin_juillet2018

Soyons l’inspiration

Il y a un an, le conseil d’administration du RI a adopté une nouvelle vision, reflétant nos aspirations pour notre organisation et son avenir. Il énonce la chose suivante : « Ensemble, nous voyons un monde où les gens se rassemblent et passent à l’action pour apporter un changement durable – dans le monde, dans leur communauté et en eux-mêmes. » 

Cette simple phrase en dit très long sur l’essence même du Rotary. Nous nous rassemblons, car nous savons que nous sommes beaucoup plus forts ensemble que nous ne pourrions jamais l’être seuls. Nous prenons des initiatives, car nous ne sommes pas des rêveurs, mais nous faisons place à l’action. Nous travaillons à créer un changement durable, dont les effets se feront sentir bien après notre intervention, dans le monde et dans nos communautés. Ce qui semble le plus important est que nous cherchons à induire un changement en nous-mêmes : nous ne travaillons pas seulement à construire un monde meilleur, mais à devenir nous-mêmes meilleurs.

L’écrivain français Antoine de Saint-Exupéry aurait dit ces mots : « Si vous voulez construire un bateau, ne commencez pas par amasser du bois, couper des planches et assigner des tâches. Commencez par éveiller dans les âmes de vos ouvriers un désir de la mer vaste et illimitée. » Chacun de nous est venu au Rotary parce que nous avions le désir d’avoir un impact et de participer à quelque chose de plus grand que nous-mêmes. Ce désir, cette vision d’un monde meilleur et de notre rôle dans la construction de ce monde est ce qui nous motive. C’est ce qui nous a fait devenir membres, c’est ce qui nous détermine à servir, et c’est ce qui m’a conduit à choisir notre thème pour cette année rotarienne : Soyons l’inspiration.

Je souhaite que le Rotary inspire nos communautés par l’impact transformationnel de son travail. Il est temps d’aller de l’avant, en éliminant ce qui nous fait obstacle. Facilitons l’adaptation de nos clubs, ou créons-en d’autres, répondant à des besoins différents. Travaillons à renforcer le Rotaract et à rendre plus aisée la transition du Rotaract vers le Rotary. Donnons à tous les Rotariens la possibilité de servir de la manière qui leur convient le mieux, afin que chacun de nous apprécie constamment, à sa juste valeur, le fait d’être membre.

Un service vraiment durable, le type de service auquel le Rotary aspire, signifie que nous considérions chacune de nos actions comme partie intégrante de l’écologie mondiale. Cette année, je vous demande à tous d’être sources d’inspiration pour un service durable, en considérant l’impact des problèmes environnementaux sur notre travail. L’environnement joue un rôle clé dans chacun de nos six axes stratégiques, et ce rôle ne fait que s’accroître avec l’impact du changement climatique. Il est temps de cesser de considérer l’environnement comme étant distinct, en quelque sorte, de nos six axes stratégiques. Il est essentiel que l’air, l’eau et la terre soient salubres, pour la santé des communautés et celle du monde meilleur auquel nous aspirons.

Soyons l’inspiration, et ensemble nous pourrons – et nous allons – inspirer le monde.

Barry Rassin
Président 2018-2019 du Rotary International

Rotary-Espoir en Tête 2018 a été un succès

Le Rotary récompensé pour son travail d’éradication de la polio

Une équipe du Rotary vaccine des enfants contre la polio dans une gare de Karachi (Pakistan). / Khaula Jamil

L’engagement du Rotary à éradiquer la polio dans le monde vient d’être reconnu par l’obtention du Hero Awards dans la catégorie Meilleure association de la campagne One Billion Acts of Peace (« Un milliard d’actes de paix »). Il s’agit d’un mouvement citoyen international cherchant à résoudre les problèmes les plus pressants dans le monde.

Cette campagne est une initiative de la Fondation PeaceJam menée par 14 lauréats du prix Nobel de la paix, notamment le Dalaï-Lama, Desmond Tutu et Rigoberta Menchú Tum, avec l’objectif ambitieux d’un milliard d’actes de paix d’ici à 2020.

Deux finalistes sont sélectionnés dans six catégories tous les ans pour leurs efforts visant à avoir un impact durable dans l’un des dix domaines considérés comme les plus importants par les lauréats du prix Nobel de la paix. Les récipiendaires sont alors choisis par le grand public. Le Rotary et Mercy Corps étaient les deux finalistes dans la catégorie Meilleure association.

Le Rotary et les cinq autres lauréats recevront leur prix lors d’une cérémonie en juin à Monaco. C’est Betty Williams, qui a reçu le prix Nobel de la paix en 1997 pour son travail de sensibilisation à la paix en Irlande du Nord, qui présentera le prix.

article du Rotary Internnational / Ryan Hyland

“A ça d’en finir avec la polio”

L’engagement du Rotary contre la polio représente la plus importante campagne de santé publique du secteur privé dans la lutte contre une maladie planétaire.

Les Rotariens ont investi plus d’un milliard de dollars dans les campagnes d’éradication, réduisant quasiment à néant les dommages du virus et sauvant des millions d’enfants.

Notes vidéo sur la Conférence du Rotary à l’Unesco le 24 mars 2018

Les Conférences du Rotary à l’Agence des Nations Unies pour l’Education et et la Culture (UNESCO) célèbre la vision partagée des deux organisations d’un monde en paix et met en avant leurs activités dans le monde.

Depuis 2006, quatre conférences internationales ont été organisées par le Rotary avec la participation de dirigeants de l’Unesco :

  • En 2006 au siège de l’UNESCO avec le Président Carl Wilhelm Stenhammar avec pour thème « agir pour l’eau »
  • En 2008 à Cannes avec le président Wilkinson et les past présidents Stenhammar et Ravizza sur le thème « la paix est possible »
  • En 2011 au siège de l’UNESCO avec le Président Kalyan Banerjee sur le thème « la culture de la paix : une vision partagée Rotary Unesco »
  • En 2015 au siège de l’UNESCO avec le Président Gary Huang sur le thème « construire la paix avec le rotary et l’Unesco, les initiatives de paix des comités interpays »

La Conférence du Rotary à l’Unesco le 24 mars 2018 a traité du thème « le développement durable : l’impact du Rotary et de l’Unesco – s’investir dans le monde que nous voulons », en présence du Président Ian Riseley.

Pour la vidéo ci-dessous, les notes ont été enregistrées par Jean-Paul Nouhaud, gouverneur 2017-2018 du District 1690.