Les Femmes au Rotary (Aunis)

by | 29 Mar 2018 | Les années souvenirs

En son année rotarienne 1990-1991, Yves GOUST et son équipe prennent la décision d’accueillir les femmes des rotariens à tous les repas statutaires. Heureuse initiative, car aujourd’hui encore, de nombreux clubs invitent les conjoints (es) au repas des mois qui comportent 5 semaines !

Quant à l’accueil des femmes en tant que membres des Clubs rotariens, dès 1986, les U.S.A., ont informé les Clubs de cette possibilité. Cette réalisation paraissait très illusoire à notre Club ! « heureusement, disaient les “nôtres”, seuls les clubs de Californie sont concernés ».

Entre 1986 et 1990 (année d’Yves, vous remarquerez…), les idées avancent !.. dans le bon sens suite à une conférence sur « le sexe de l’élite par Jean MORIN et Christian DAVID » par un raisonnement implacable et prémonitoire : “l’Homme et la Femme sont théoriquement égaux, mais une femme qui réussit dans un monde qui n’est pas fait pour elle a des capacités extraordinaires. L’élite est donc au féminin. Et puisque Le Rotary recrute les élites …”.

Après l’année d’Yves GOUST, la brèche était ouverte – ainsi sous les Présidences de Jean Marie DIGOUT, de Pierre KRESS, de Georges GAYTE, de Roger MALLARD, l’idée a mûri puisque dans l’année d’Eric FARGEAS, des paroles : “le Rotary ne peut être renforcé que par la présence féminine et par les idées qu’elles pourront apporter”, et des actes , en octobre 1995, Eric FARGEAS, soutenu par Pierre KRESS et la majorité du club, a eu le grand plaisir de remettre l’insigne rotarienne à Maryvonne VERGNES , Catherine CHADENAT et Géraldine GILLARDEAU.

complément de notre ami, le 5183815

“Les femmes sont des Hommes comme les autres”…
A la suite d’un décision de la Cour Suprême des Etats-Unis d’Amérique, le refus constant par le RI d’admettre ces Hommes est devenu illégal.
voir le texte officiel ci-dessous …

Pourquoi le club de Duarte a-t-il été jusqu’à la Cour Suprême ? 
Après la visite d’un gouverneur du RI dans le club (en 1978), ce dernier a vu qu’il y avait des femmes présentes. Passons sur les détails, mais à la suite, le RI a retiré sa charte à ce club. Ils ont mis 9 ans pour être réintégré dans le Rotary, contraint par la loi en 1987.
Les manuels de protocole ont été modifiés 2 ans après en1989.

…Oui ! La Cour Suprême des Etats-Unis !!! Le 4 Mai 1987.
Il est curieux que le RI ait été condamné par la Cour Suprême à accepter des femmes parmi les hommes..
Tout est parti de la volonté de fer d’un club américain qui a assumé jusqu’au bout et a gagné, le Club de Duarte « La souris qui rugit ».

Famous Honorary Rotarians :  voir le lien
sur cette liste des 100 rotariens “distingués”, il ne figure que deux femmes : Diane Feinstein (sénatrice américaine) et Françoise Barre-Sinoussi (Prix Nobel, et notre membre d’honneur).

Articles en complément :
Les membres du Club Liste des membres actuels du Club
L’album des 30 ans du Club document pdf de 122 pages, lourd et lent à télécharger ...
La citation présidentielle, 2006-2007 Lors de la Conférence de District, à La Rochelle le 28 avril 2007, notre club a reçu cette distinction du président du Rotary International.
Action “Le Sida” Journées d'information Sida auprès d'établissements scolaires (1500 jeunes concernés) avec la participation des découvreurs du virus, JC Charmant et F...
1982 : Pas de femmes dans le Rotary Le RC de Duarte (Californie) venait d'admettre trois femmes ... mais la justice en a décida autrement !
L’humanité est Une, devise du RI en 1982 En 1982, la devise est "humaine, humanitaire", mais la justice américaine décide "pas de femmes au Rotary" !
Share This