« Le Rotary au service de l’humanité », thème 2016-2017

by | 21 Jan 2016 | Les thèmes annuels

Le fondateur du Rotary, Paul Harris, pensait que le service à l’humanité était l’acte le plus noble que l’on puisse accomplir dans une vie, a expliqué John Germ et que cette « grande occasion »  était offerte à tout membre du Rotary.
 
Le 18 janvier à San Diego lors de l’Assemblée internationale, John Germ a dévoilé aux gouverneurs entrants le thème présidentiel de son mandat en 2016/2017 : Le Rotary au service de l’humanité.
theme_2016-2017
 
« Chacun d’entre nous juge aujourd’hui que cette occasion qui nous a été offerte de devenir membre du Rotary était en fait une grande occasion et de cause à effet  nous a conduits à une grande entreprise, celle du Rotary », a déclaré John Germ.
 
Les membres du Rotary à travers le monde se portent au service de l’humanité lorsqu’ils fournissent de l’eau potable aux collectivités défavorisées, construisent la paix sans les régions en conflit ou améliorent l’accès à l’éducation de base et à l’alphabétisation. Cependant, notre priorité reste avant tout d’éradiquer la polio de la surface de la terre, a-t-il souligné.
 
Après une année historique pendant laquelle la transmission du poliovirus sauvage a été stoppée au Nigeria et sur le continent Africain, John Germ a déclaré que nous n’avions jamais été aussi proches d’éradiquer la polio dans le monde.
 
« Mes amis, notre organisation est aujourd’hui à la croisée des chemins et il se peut que l’année prochaine soit une des meilleures années de notre histoire : celle du dernier cas de polio dans le monde », a-t-il ajouté.
 
Nous devons maintenant concentrer nos efforts sur les deux pays encore endémiques : l’Afghanistan et le Pakistan. La polio serait la deuxième maladie à avoir été éradiquée dans l’histoire de l’humanité.
 
« Lorsque ce moment arrivera, nous serons prêts à être reconnu à notre juste valeur pour cette réussite. Nous devrons capitaliser sur ce succès et nouer de nouveaux partenariats, recruter davantage de nouveaux membres et monter des actions plus ambitieuses », a expliqué John Germ.
 
M. Germ, membre du Rotary club de Chattanooga (Tennessee – États-Unis), a encouragé les participants à faire connaître dans leur ville ou leur quartier le rôle de figure de proue du Rotary dans le cadre de la campagne mondiale d’éradication de la polio.
 
« En entendant parler du Rotary, tous ceux souhaitant s’impliquer dans des actions solidaires comprendront qu’il existe une organisation qui leur permettra d’agir véritablement. Et chaque club doit être en mesure de leur donner les moyens de leurs ambitions », a-t-il ajouté.
 
Améliorer l’image du Rotary n’est pas le seul moyen d’accroître notre effectif. « Nous avons besoin de clubs faisant preuve de flexibilité, attrayants pour les membres plus jeunes, les jeunes retraités et les actifs. »
 
Et d’ajouter : « Nous avons besoin de davantage de bras vaillants, de cœurs ardents et d’esprits éclairés pour aller l’avant ».
 
Par Ryan Hyland – Actualités du Rotary / 18-Jan-2016

 

Prochainement

  1. Dîner conférence: Les missions des “Restos du Coeur”

    27 septembre à 19 h 30 min - 23 h 00 min

Nos partenaires